Sur la Place-du-6-décembre-1989, une centaine de personnes se sont réunies vers midi pour honorer la mémoire des 14 femmes tuées à l'École polytechnique.

Polytechnique, 26 ans plus tard

Des cérémonies avaient lieu dimanche pour souligner le 26e anniversaire du massacre de l'École polytechnique, à Montréal, lors duquel 14 femmes ont été tuées.
En après-midi, des roses blanches ont été déposées en mémoire des victimes à la place du 6-Décembre-1989, près de l'institution universitaire, dans le quartier Côte-des-Neiges.
Des représentants de groupes de femmes et de défense des droits des Autochtones ont rappelé que les femmes du Canada sont toujours victimes de violence, 26 ans après la tragédie.
En fin de journée, le premier ministre Justin Trudeau était attendu pour une cérémonie sur le belvédère du mont Royal. Une minute de silence sera observée, et 14 faisceaux lumineux seront allumés, un à la fois, à quelques secondes d'intervalle, à l'appel du nom des victimes.
Divers monuments à travers le Canada, dont le stade olympique de Montréal, étaient éclairés en rouge en mémoire des 14 femmes, principalement des étudiantes en génie, dont la vie a brutalement pris fin il y a 26 ans.
Le 6 décembre 1989, Marc Lépine était entré dans l'École polytechnique et avait tiré pendant 20 minutes en affirmant que les féministes avaient ruiné sa vie. Il s'est ensuite suicidé.