Yves Bolduc

Yves Bolduc: une mission bien éphémère...

Yves Bolduc aura été titulaire du portefeuille de l'Éducation pendant 10 mois et des poussières. Ce n'est pas la première fois qu'un gouvernement est frappé par la démission d'un ministre pendant une première année de mandat.
30 mai 2003 : Julie Boulet n'occupe que pendant un petit mois et demi le fauteuil de ministre délégué à la Santé. La pharmacienne s'est retirée parce que sa pharmacie avait accepté des piluliers d'Apotex. Jean Charest la réintègre ministre déléguée aux Transports, dès septembre.
8 avril 2009 : Monique Jérôme-Forget quitte l'Assemblée nationale, quatre mois après l'obtention du dernier mandat dont héritera Jean Charest. La ministre des Finances tire sa révérence au moment où une crise économique mondiale ébranle les finances publiques et la Caisse de dépôt et placement. Plusieurs sources font valoir qu'elle s'était représentée en décembre 2008, sous l'insistance de Jean Charest.
18 octobre 2012 : Le gouvernement Marois a été élu le mois précédent lorsque sa populaire ministre, Véronique Hivon, doit se résoudre à un retrait préventif, en raison d'une grossesse à risque. Elle revient le 4 décembre.
29 novembre 2012 : Le PQ perd ensuite son titulaire du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs. Daniel Breton avait été entraîné dans plusieurs controverses.  Il n'est pas revenu au cabinet, mais la première ministre l'a gardé à ses côtés dans le dossier de l'électrification des transports.