La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée

Vallée préfère les jeux vidéo, dénonce LANEQ

Les avocats et notaires de l'État québécois (LANEQ) soutiennent que la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, s'est amusée avec un jeu vidéo plutôt que de s'intéresser aux débats sur la loi spéciale.
En entrevue à l'émission de Benoît Dutrizac, un porte-parole de LANEQ, M. François Desroches-Lapointe, a lu un courriel reçu par l'un de ses membres qui a passé la nuit dans les tribunes du Salon bleu.
«...Et quelques minutes plus tard, elle a empoigné son iPad et s'est mise à jouer à un jeu qui ressemblait en tout point de vue au jeu Bubble Crush. (...) Je suis convaincu de ce que j'ai vu. J'en suis profondément dégoûté.»
Le porte-parole estime que, malgré ses propos, la ministre ne démontre pas dans ses gestes beaucoup de respect envers les juristes. «On parle donc de la ministre de la Justice qui ,en plein débat en Chambre, au Salon Bleu, pendant un débat important sur les juristes, alors qu'elle sait que nous avons des juristes en haut, joue à des jeux vidéo, a dénoncé M. Desroches-Lapointe. C'est complètement inacceptable.»