Les drapeaux des États-Unis et de la communauté LGBT ont été mis en berne au sommet de l'Assemblée nationale.

Tuerie à Orlando: le drapeau LGBT en berne à l'Assemblée nationale

Le premier ministre Philippe Couillard a déploré lundi matin l'attaque «violente, aveugle, non justifiable» survenue dans une discothèque d'Orlando, en Floride, qui a fait 50 victimes et des dizaines de blessés dimanche.
<p>À l'hôtel de ville de Québec aussi, le drapeau de la communauté LGBT est en berne.</p>
En marge de la Conférence de Montréal, le premier ministre a indiqué que deux drapeaux ont été mis en berne au-dessus de l'Assemblée nationale, soit le drapeau américain, mais également le drapeau de la communauté LGBT.
M. Couillard a indiqué que des évènements tragiques comme celui d'Orlando doivent mener à réaffirmer le rejet de la violence et notre détermination collective à «lutter contre le terrorisme sous toutes ses formes».
Questionné à savoir si des mesures de sécurité additionnelles avaient été prises pour les évènements comme celui auquel il participe lundi à Montréal, M. Couillard a fait savoir que tout évènement du genre fait maintenant l'objet d'un rehaussement systématique de la sécurité.
Stéphane Dion solidaire
Le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, a quant à lui indiqué qu'aucun pays n'est à l'abri et qu'il «faut être en solidarité avec nos amis américains et travailler plus fort que jamais pour la sécurité du monde».
Selon M. Dion, le gouvernement n'a eu aucun signe jusqu'à maintenant que des Canadiens pourraient figurer parmi les victimes du carnage d'Orlando.
Plus de détails à venir.
Plus de détails à venir...