Justin Trudeau a visité vendredi l'entreprise Luca Farms, à Montréal, qui met de l'avant l'agriculture responsable et durable. 

Trudeau «très heureux» de l'approbation de Keystone XL

Le Premier ministre Justin Trudeau s'est déclaré «très heureux» du feu vert du président Donald Trump à la construction de l'oléoduc controversé Keystone XL pour sortir le pétrole canadien et soutenir la croissance de l'économie.
Les Américains cherchent à sécuriser leurs approvisionnements énergétiques avec des partenaires commerciaux de confiance et «le Canada devrait être ce partenaire», a déclaré Justin Trudeau.
«Acheminer nos productions jusqu'aux marchés est essentiel pour la croissance économique canadienne», a ajouté le chef du gouvernement lors d'un point de presse à Montréal.
L'oléoduc Keystone XL doit être construit sur 1900 kilomètres, dont 1400 km aux États-Unis, pour sortir le pétrole des mines de sables bitumineux de l'Alberta et les acheminer jusqu'aux raffineries américaines sur le Golfe du Mexique au Texas.
Justin Trudeau s'est aussi félicité que Donald Trump ait abandonné l'idée que les éléments de l'énorme canalisation soient usinés à partir de l'acier américain.
Le caractère fortement intégré des deux économies ne permettait pas cette exemption sur l'acier, a estimé Justin Trudeau.
«Nous importons plus d'acier des États-Unis que n'importe quel autre pays, et les États-Unis importent plus d'acier canadien que n'importe quel autre pays», a expliqué M. Trudeau.
«Ceci signifie qu'il est très, très bon, de travailler ensemble» pour les deux économies «et nous allons poursuivre en ce sens».