Un groupe montréalais de défense des droits des anglophones, Quebec Community Groups Network (QCGN), a publié lundi sur son site web une lettre reçue de Justin Trudeau. Ce dernier y exprime ses regrets pour avoir répondu en français à une question posée en anglais.

Trudeau s'excuse d'avoir répondu en français à une question en anglais

Le premier ministre Justin Trudeau s'est formellement excusé d'avoir insisté pour répondre en français à une question qui lui avait été adressée en anglais, en janvier, alors qu'il faisait un arrêt à Sherbrooke à l'occasion d'une tournée pancanadienne.
Un groupe montréalais de défense des droits des anglophones, Quebec Community Groups Network (QCGN), a publié lundi sur son site web une lettre reçue de M. Trudeau. Ce dernier y exprime ses regrets pour avoir répondu en français à une question posée en anglais.
Le bureau du Commissariat aux langues officielles a reçu une panoplie de plaintes relativement au choix de langue de M. Trudeau. L'incident s'est produit durant une assemblée publique avec des citoyens à Sherbrooke.
Dans sa missive, le premier ministre reconnaît qu'il aurait dû s'exprimer dans la langue dans laquelle la question était formulée. Il s'engage par le fait même à agir de la sorte dans le futur.
M. Trudeau relève par ailleurs qui a été interpellé sur cette question par des députés libéraux anglophones.
QCGN a qualifié l'attention de M. Trudeau de courtoise. Cette organisation n'avait pas déposé de plainte officielle auprès du Commissariat aux langues officielles.