Trudeau ne livre pas à Québec, martèlent les conservateurs [VIDÉO]

Deux jours avant le passage de Justin Trudeau à Québec, les députés conservateurs de la région s’en prennent à son bilan, qualifiant le premier ministre du Canada de «pas fiable».

«Justin Trudeau promet plein de choses, mais ne livre pas», a martelé le député Gérard Deltell en conférence de presse mercredi.

Par exemple, les libéraux fédéraux avaient fixé la date butoir du 30 juin 2016 pour trouver une solution pour repeindre le pont de Québec. Mais en 2019, cette solution n’est toujours pas trouvée.  

Appuyant la construction d’un troisième lien routier entre Québec et Lévis, les conservateurs demandent aux libéraux de préciser leurs intentions sur ce projet. Lorsque questionnés à la Chambre des communes, les ministres libéraux ont offert des réponses vagues à ce sujet.

«À chaque fois, ils regardent leurs souliers, ils sont timides, ils disent jamais oui», déplore le député Alupa Clarke.

L’arrivée de l’écologiste Steven Guilbeault comme conseiller au gouvernement Trudeau pourrait nuire au financement d’un troisième lien, croient les conservateurs.

Les députés Joël Godin, Sylvie Boucher et Pierre Paul-Hus ont également réclamé que le gouvernement Trudeau s’engage à offrir un rapport d’impôt unique aux Québécois.

Se préparant pour la campagne électorale à venir, les conservateurs ne craignent ni le Bloc québécois et son nouveau chef Yves-François Blanchet, ni le nouveau parti de Maxime Bernier, qui serait trop «extrémiste», indique Mme Boucher.

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau sera à Québec vendredi pour prononcer un discours devant la Chambre de commerce et d’industrie de Québec.