Le Soleil
L'étude, réalisée par la firme EY, recommande que le tronçon québécois fasse l'objet d'un nouvel examen par Via Rail «en raison de son coût en capital élevé et de ses résultats médiocres sur le plan opérationnel».
L'étude, réalisée par la firme EY, recommande que le tronçon québécois fasse l'objet d'un nouvel examen par Via Rail «en raison de son coût en capital élevé et de ses résultats médiocres sur le plan opérationnel».

Train à grande fréquence: mieux sans Québec?

Andy Blatchford
La Presse Canadienne
OTTAWA — L'abandon du tronçon Montréal-Québec serait bénéfique pour le projet de Via Rail d'un train à grande fréquence dans le corridor Québec-Toronto, indique un document interne du gouvernement fédéral.