L'épouse du premier ministre Justin Trudeau était l'oratrice invitée à la cérémonie annuelle, mais elle a décidé d'aller au-delà de la parole.

Sophie Grégoire-Trudeau passe du discours à la chanson

Les participants à la cérémonie du «jour Martin Luther King» à l'hôtel de ville d'Ottawa, lundi, ont eu droit à un impromptu: Sophie Grégoire-Trudeau a interprété a capella une chanson composée pour sa fille.
L'épouse du premier ministre Justin Trudeau était l'oratrice invitée à la cérémonie annuelle, mais elle a décidé d'aller au-delà de la parole.
Dans une vidéo publiée sur les sites de différents médias, Mme Grégoire-Trudeau explique qu'inspirée par les chansons entendues précédemment pendant la cérémonie, elle voulait offrir quelque-chose de son cru, spontanément.
Elle a alors annoncé qu'elle interpréterait une chanson écrite pour sa fille Ella-Grace pendant une période difficile de sa vie, chanson qui parle d'espoir.
Mme Grégoire-Trudeau a alors entonné, sans musique, Smile Back at Me (Souris moi), un blues où elle murmurait même parfois quelques notes d'accompagnement, en finale.
Elle a eu droit ensuite à une ovation de l'assistance, dont celle de l'ex-premier ministre progressiste-conservateur Joe Clark.
M. Clark était présent pour recevoir le prix DreamKeepers, pour l'ensemble de son oeuvre.
Mme Grégoire-Trudeau, une ancienne animatrice de télévision, n'en est pas à ses premières armes en matière de chant. En décembre dernier, le premier ministre et elle avaient entonné Jingle Bells - Vive le vent dans une vidéo publiée sur YouTube, en guise de carte de Noël.