Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois

Sondage Mainstreet: pari risqué pour Blanchet dans Beloeil-Chambly [VIDÉOS]

La partie est loin d’être gagnée pour le chef bloquiste Yves-François Blanchet qui tente de se faire élire dans la circonscription de Beloeil-Chambly, indique un sondage Recherche Mainstreet remis aux quotidiens du Groupe Capitale Médias (GCM).

L’enquête d’opinions menée par téléphone le 3 septembre auprès d’un échantillon de 825 adultes révèle que le Bloc québécois (BQ) arrive en deuxième place dans les intentions de vote chez les électeurs décidés et enclins dans cette circonscription de la Montérégie, et qu’il tire de l’arrière par neuf points de pourcentage sur le meneur, le Parti libéral du Canada (PLC), en prévision du scrutin fédéral prévu le 21 octobre.

Le sondage donne 26 % des intentions de vote au BQ tandis que le PLC, avec sa candidate Marie-Chantal Hamel, reçoit 35 % d’appuis. Le Parti conservateur du Canada (PCC) d’Andrew Scheer aurait obtenu 15 % des suffrages des électeurs décidés et enclins dans Beloeil-Chambly si des élections avaient eu lieu le 3 septembre tandis que le Parti vert d’Elizabeth May aurait reçu 9 % de la faveur populaire. Le NPD de Jagmeet Singh (8 %) et le Parti populaire du Canada (5 %) de Maxime Bernier ferment la marche.

« C’est un pari risqué pour Yves-François Blanchet parce qu’il a décidé de se présenter comme chef du Bloc québécois dans une circonscription qui n’est pas actuellement détenue par le Bloc. C’est pourquoi c’est intéressant de voir comment il se situe en ce début de campagne », a expliqué Luc Fortin, président de Recherche Mainstreet au Québec.

Le député sortant dans Beloeil-Chambly, le néo-démocrate Matthew Dubé, semble victime de l’impopularité de Jagmeet Singh au Québec.

« Le NPD vit des moments difficiles présentement. Le parti est quatrième dans les intentions de vote au Canada, derrière le Parti vert, et il est cinquième au Québec, aussi derrière le Parti vert », a précisé M. Fortin.

Le sondeur signale aussi que la campagne électorale ne fait que commencer et que M. Blanchet peut renverser la vapeur.

« Avec un écart de neuf points, ça demeure jouable pour lui. Le Bloc est compétitif dans Beloeil-Chambly, mais ça ne sera pas une partie gratuite pour Yves-François Blanchet. Oui, il est chef de son parti et il devra faire la tournée du Québec, mais il devra aussi passer du temps dans sa circonscription s’il espère gagner ce siège », a observé Luc Fortin.

AbonnezvousBarometre

Autres circonscriptions sondées

La circonscription de Trois-Rivières sera à surveiller, a précisé M. Fortin, notamment en raison de la candidature de l’ancien maire de la ville, Yves Lévesque, qui se présente pour l’équipe d’Andrew Scheer. Trois-Rivières est détenue par le néo-démocrate Robert Aubin qui sollicite un troisième mandat. Le NPD (5 %) se situe en cinquième place dans les intentions de vote, selon Recherche Mainstreet, alors que le PLC, avec sa candidate Valérie Renaud-Martin, domine avec 36 % d’appuis. Le PCC (28 %) est en deuxième position.

Dans la circonscription de Sherbrooke, le député fédéral Pierre-Luc Dusseault (NPD), occupe le quatrième rang avec 12 % des intentions de vote, selon Recherche Mainstreet. Le parti de Justin Trudeau est en pôle position avec 44 % d’appuis.

Le plus proche rival des libéraux est le Bloc avec 18 %.

Dans Louis-Hébert, à Québec, le PLC, avec le député sortant Joël Lightbound, obtient 40 % de la faveur des électeurs décidés et enclins. Il détient ainsi une avance confortable sur le PCC et le BQ qui sont à égalité en deuxième position avec chacun 19 % des intentions de vote.

La marge d’erreur du sondage est de 3,36 %, à un niveau de confiance de 95 %. Les échantillons variaient de 825 à 864 personnes.