Au Québec, seulement 13 % des répondants sont fortement en désaccord sur cette question : «Est-ce que le gouvernement fédéral devrait en faire plus au sujet des déclarations ou du langage raciste et xénophobe, même si ça implique d’imposer des limites à la liberté d’expression?»
Au Québec, seulement 13 % des répondants sont fortement en désaccord sur cette question : «Est-ce que le gouvernement fédéral devrait en faire plus au sujet des déclarations ou du langage raciste et xénophobe, même si ça implique d’imposer des limites à la liberté d’expression?»

Sondage Mainstreet: les Québécois d’accord pour limiter les discours racistes

Patricia Cloutier
Patricia Cloutier
Le Soleil
Les Québécois sont d’accord à 59 % pour que le gouvernement fédéral limite les discours à caractère racistes ou xénophobes, alors que les Canadiens sont davantage divisés sur la question.