Sébastien Bouchard (à gauche) et Sol Zanetti étaient accompagnés par Manon Massé pour l'annonce du résultat de la course à l'investiture de Québec solidaire dans Jean-Lesage, samedi.

Sol Zanetti représentera Québec solidaire dans Jean-Lesage

C’est l’ancien chef d’Option nationale Sol Zanetti qui portera finalement les couleurs de Québec solidaire (QS) dans la circonscription de Jean-Lesage aux élections de cet automne.

«J’avais vraiment envie de continuer le travail qu’on avait amorcé. Une campagne à l’investiture, c’est une pré-campagne électorale. C’est une façon de mobiliser les membres de la circonscription, de les mettre dans un état d’esprit où il y a un but et qu’il y a des choses qu’on peut faire pour y arriver», a réagi le nouveau candidat Sol Zanetti, après l’annonce du résultat. 

Celui-ci se réjouit également que Québec solidaire débloque les moyens financiers pour créer une «vraie course à quatre» dans la circonscription, jugée «prenable» par l’état-major du parti. 

«Je vais commencer une campagne à temps plein à la fin du mois de mai», a ajouté celui qui enseigne la philosophie au Campus Notre-Dame-de-Foy. «J’ai l’ambition de cogner au moins une fois, avec mon équipe, à toutes les portes de Jean-Lesage.»

L’occasion est belle pour Québec solidaire qui espère faire une percée dans la région de Québec, juge le candidat, surtout que le député libéral du comté, André Drolet, a annoncé son retrait de la vie politique. «Il y a beaucoup de gens qui vont remagasiner leur allégeance politique, on a vraiment une belle ouverture pour créer une surprise», a dit M. Zanetti. 

Les membres du parti avaient à choisir samedi entre Sol Zanetti et Sébastien Bouchard. Les quelque 250 votants, représentant la moitié du nombre de membres dans la circonscription, auront finalement porté leur choix sur l’ancien chef d’Option nationale. 

Pour la co-porte-parole Manon Massé, qui a assisté au dévoilement du résultat du vote, Sol Zanetti jouera un rôle important durant la campagne électorale. «Tout n’est pas attaché, mais déjà, avec l’expertise qu’il a développée à travers les années, pour nous, c’est notre ambassadeur sur la question de l’indépendance», a commenté Mme Massé, soulevant même la possibilité que M. Zanetti participe à certains débats, comme elle et Gabriel Nadeau-Dubois le font. 

La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques n’avait que des bons mots pour le candidat, vantant notamment sa «notoriété nationale» acquise entre autres grâce au poste de chef d’Option nationale, qu’il a occupé pendant quatre ans. 

«Je pense qu’on voit la concrétisation, pour les gens d’Option nationale, que la voix qu’ils ont constituée à créer ce discours indépendantiste, vient de prendre un porte-voix», a reconnu M. Zanetti, emballé à l’idée d’occuper une place aux côtés des co-porte-parole en vue des prochaines élections.  

Son rival durant la course à l’investiture, Sébastien Bouchard, a lui aussi appuyé le candidat. «Sol, je suis dans ton équipe!» a-t-il lancé sous les applaudissements nourris des militants rassemblés. 

Comté du «possible» 

«On ne va pas attendre que les médias le disent que c’est possible pour QS de faire un gain dans Jean-Lesage, c’est nous qui allons le dire», a lancé Manon Massé dans son allocution aux militants. 

Sol Zanetti partage les aspects du programme de Québec solidaire les plus susceptibles d’influencer le choix des électeurs de son comté. «Dans Jean-Lesage, il y a beaucoup de gens qui travaillent dans le milieu de la santé. [...] Nous ce qu’on propose en santé, je pense que ça va être bien reçu», a-t-il avancé. 

«Il y a aussi beaucoup de monde qui gagne l’équivalent du salaire minimum, donc notre idée d’un salaire minimum à 15 $, en tenant compte des petits commerçants dans l’application, je pense que ça va rejoindre beaucoup de monde.» 

Les membres de Québec solidaire de Taschereau seront aussi appelés à choisir leur candidat, dont le nom sera connu le 28 mars. Catherine Dorion et Marie-Ève Duchesne aspirent toutes deux représenter le parti au prochain scrutin. 

***

LE TRAMWAY, UN PROJET «EXCEPTIONNEL»

«J’ai trouvé ce projet-là extraordinaire, je l’ai trouvé ambitieux, à la hauteur de ce dont Québec a besoin», a réagi le candidat de Québec solidaire dans Jean-Lesage, Sol Zanetti, au sujet du grand projet de transport structurant présenté vendredi par la Ville de Québec. M. Zanetti dit maintenant surveiller «la question des tarifs», et souhaite s’assurer que l’usager moins favorisé n’écope pas des coûts engendrés par le projet. «Pour nous c’est bien important que ces choses-là demeurent accessibles, puisqu’on veut aller dans une optique de la gratuité des tarifs du transport en commun, pour des raisons d’environnement, mais aussi de justice sociale», a-t-il commenté.