«Le gouvernement libéral a réussi l’exploit d’accoucher d’une loi qui ne règle rien. [...] Le député de Portneuf a raison. Vous n’avez rien réglé», a lancé la députée caquiste Nathalie Roy.

Signes religieux : rien de réglé selon Nathalie Roy

La sortie du député de Portneuf Michel Matte confirme que la loi sur la neutralité religieuse «est contestée au sein du Parti libéral», croit la Coalition avenir Québec (CAQ). «Le gouvernement libéral a réussi l’exploit d’accoucher d’une loi qui ne règle rien. [...] Le député de Portneuf a raison. Vous n’avez rien réglé», a lancé la députée Nathalie Roy à la période des questions mercredi.

La ministre de la Justice Stéphanie Vallée a rétorqué que «les demandes d’accommodement sont balisées pour la première fois dans l’histoire du Québec» et que des «lignes directrices vont suivre très  prochainement dans ce projet de loi là».  Le ministre de l’Immigration David Heurtel a quant à lui soutenu que le caucus libéral était «clairement uni». 

Michel Matte a confié au Soleil mardi qu’il souhaitait que son parti clarifie sa position sur le port de signes religieux, par exemple chez les policiers ou autres personnes en autorité.