Le député solidaire de Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc

Salaire minimum: QS veut connaître les intentions du gouvernement caquiste

MONTRÉAL — Québec solidaire (QS) exhorte le gouvernement caquiste à dévoiler ses intentions sur la prochaine hausse du salaire minimum et le parti espère que l’augmentation sera plus généreuse que dans les années passées.

Le salaire minimum augmente chaque année au mois de mai, mais le gouvernement annonce généralement plusieurs mois à l’avance la nature de la hausse, a rappelé le député solidaire de Hochelaga-Maisonneuve, Alexandre Leduc.

L’attachée de presse du ministre du Travail Jean Boulet, Caroline D’Astous, a indiqué samedi que l’annonce se ferait dans les prochains jours, mais elle n’a pas voulu donner plus d’indices sur la prochaine hausse.

En entrevue, samedi, M. Leduc a dit souhaiter que le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) donne un sérieux coup de barre, par rapport aux années dernières, alors que la hausse se chiffrait à moins d’un dollar.

«Il y a un rattrapage à faire au Québec, on a pris du retard avec les années, par rapport à ce que ça devrait être en fonction des besoins. On a aussi un rattrapage à faire avec les autres provinces, comme l’Ontario», a-t-il expliqué au bout du fil.

Ce serait encore plus avantageux dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, a ajouté M. Leduc.

«Une partie du problème de la pénurie, c’est la rétention des employés. Il y a des gens qui réussissent à embaucher, mais après quelques jours, quelques semaines, à la seconde qu’un employé trouve un meilleur salaire, eh bien il quitte», a-t-il soutenu.

Le député solidaire n’a pas voulu dire quelle hausse serait acceptable, mais il a mentionné l’exemple de l’Ontario, où le salaire horaire minimum est à 14 $. En ce moment, le salaire minimum au Québec est à 12 $.

En campagne électorale, la CAQ s’était opposée à la hausse du salaire minimum à 15 $. Le premier ministre François Legault, alors qu’il n’était que le chef de la CAQ, disait craindre que cette mesure nuise à l’emploi.

En entrevue avec le quotidien «Le Devoir» en décembre dernier, le ministre du Travail Jean Boulet s’était dit «très sensible» à la question du salaire minimum, mais il semblait fermer la porte à l’option du 15 $ l’heure.

Le débat sur le salaire minimum suscite des débats passionnés depuis quelques années.

Si certains jugent que le salaire minimum à 15 $ permettrait d’améliorer la vie des travailleurs et d’accroître la croissance économique, d’autres redoutent que cette mesure puisse mener à des pertes d’emploi et à du décrochage scolaire.

Les études ne s’entendent pas à savoir si cette mesure nuit ou aide les travailleurs ou l’économie en général.

+

LE SALAIRE MINIMUM AU CANADA

Alberta: 15 $

Ontario: 14 $

Territoires du Nord-Ouest: 13,46 $

Nunavut: 13 $

Colombie-Britannique: 12,65 $

Québec: 12 $

Île-du-Prince-Édouard: 11,55 $

Yukon: 11,51 $

Manitoba: 11,35 $

Nouveau-Brunswick: 11,25 $

Terre-Neuve-et-Labrador: 11,15 $

Saskatchewan: 11,06 $

Nouvelle-Écosse: 11 $