La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette

Référendums : Guérette satisfaite de l'amendement

La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, félicite les parlementaires de l'Assemblée nationale qui ont décidé de laisser le choix aux villes d'abolir ou non les processus référendaires en matière de zonage et d'urbanisme. Un amendement au projet de loi 122 sur l'autonomie des municipalités a été adopté en ce sens. Mme Guérette défie toutefois le maire de Québec, Régis Labeaume, qui pourrait décider d'abolir les référendums. «Sa position est claire, sans équivoque, il est contre les processus référendaires, qu'il considère antidémocratiques», a réagi Mme Guérette. Pour Démocratie Québec, les référendums constituent «une carte ultime que le citoyen peut lever en cas de situation où il veut renverser une décision de ses élus». «Les citoyens de Québec auront le choix entre voter pour une équipe qui veut donner et conserver le pouvoir aux citoyens ou voter pour une équipe qui veut diminuer et enlever du pouvoir aux citoyens», a-t-elle ajouté.
La chef de Démocratie Québec, Anne Guérette, félicite les parlementaires de l'Assemblée nationale qui ont décidé de laisser le choix aux villes d'abolir ou non les processus référendaires en matière de zonage et d'urbanisme. Un amendement au projet de loi 122 sur l'autonomie des municipalités a été adopté en ce sens. Mme Guérette défie toutefois le maire de Québec, Régis Labeaume, qui pourrait décider d'abolir les référendums. «Sa position est claire, sans équivoque, il est contre les processus référendaires, qu'il considère antidémocratiques», a réagi Mme Guérette. Pour Démocratie Québec, les référendums constituent «une carte ultime que le citoyen peut lever en cas de situation où il veut renverser une décision de ses élus». «Les citoyens de Québec auront le choix entre voter pour une équipe qui veut donner et conserver le pouvoir aux citoyens ou voter pour une équipe qui veut diminuer et enlever du pouvoir aux citoyens», a-t-elle ajouté.