Le député péquiste des Îles-de-la-Madeleine Joël Arseneau s'est désolé, vendredi, de l'absence d'un plan en matière de protection de la langue française

Protection du français : la peur doit être un moteur de l'action, dit le PQ

QUÉBEC — «Normalement, la peur doit être un moteur de l'action.» Le député Joël Arseneau, du Parti québécois (PQ) fait ainsi référence à la déclaration de François Legault en campagne électorale, selon laquelle il disait craindre que «nos petits-enfants ne parlent plus français».

M. Arseneau s'est désolé, vendredi, de l'absence d'un plan en matière de protection de la langue française. La Coalition avenir Québec (CAQ) est au pouvoir depuis un an, a-t-il rappelé, pourtant elle n'a rien fait dans ce dossier.

Le 4 septembre dernier, le premier ministre Legault a retiré le dossier des mains de la ministre de la Culture, Nathalie Roy, pour le confier désormais à Simon Jolin-Barrette, qui conserve ses fonctions de ministre de l'Immigration et de leader parlementaire.

Les deux hommes sont alors demeurés très discrets sur leurs intentions.

Selon M. Arseneau, on ne peut pas à la fois dire qu'on a peur pour l'avenir et être paralysé par l'immobilisme.

Le PQ demande donc au gouvernement Legault:

- d'étendre l'application de la Loi 101 aux entreprises de 25 à 49 employés;

- d'interdire aux entreprises d'exiger la connaissance de l'anglais lors d'une embauche quand ce n'est pas nécessaire à l'emploi;

- de mettre en vigueur l'article 1 de la Loi 104 qui veut que l'État communique uniquement en français avec les personnes morales.

En interpellation à l'Assemblée nationale vendredi, M. Jolin-Barrette a déclaré que «tout est sur la table».

Par exemple, il n'a pas exclu d'agir pour interdire le «Bonjour-Hi», cette formule d'accueil fréquemment utilisée dans les commerces et sociétés d'État de Montréal.

Le ministre est resté flou sur les moyens à prendre pour protéger la langue française, mais a assuré les parlementaires qu'il ne ménagera «aucun effort».

«Je ne suis pas fermé à rouvrir la loi 101», a-t-il déclaré.