Le Soleil
Le gouvernement caquiste souhaite aller au bout de la problématique de la prostitution juvénile avec une commission spéciale formée de 13 députés provenant de tous les partis siégeant à l’Assemblée nationale.
Le gouvernement caquiste souhaite aller au bout de la problématique de la prostitution juvénile avec une commission spéciale formée de 13 députés provenant de tous les partis siégeant à l’Assemblée nationale.

Prostitution juvénile: des pistes de solution en 2020

Patricia Cloutier
Patricia Cloutier
Le Soleil
Treize élus se mettent au travail pour tenter de freiner le phénomène de la prostitution juvénile au Québec. Une commission spéciale sur l’exploitation sexuelle des mineurs a discrètement été créée vendredi, au dernier jour régulier de la session parlementaire. Ses recommandations sont attendues dans 18 mois.