Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão, déposera un projet de loi censé favoriser le développement de l'industrie des boissons alcoolisées artisanales québécoises.

Plusieurs projets de loi à l'Assemblée nationale

Ce seront des jours de grandes semailles législatives jeudi et vendredi à l'Assemblée nationale. Le gouvernement de Philippe Couillard déposera au moins trois projets de loi costauds.
Le ministre de l'Éducation, François Blais, présentera un projet de loi attendu depuis des mois et dont l'intitulé, plutôt long, paraît déjà être un programme en soi : Loi modifiant l'organisation et la gouvernance des commissions scolaires en vue de rapprocher l'école des lieux de décision et d'assurer la présence des parents au sein de l'instance décisionnelle de la commission scolaire...
Le ministre de la Sécurité publique suppléant, Pierre Moreau, donnera suite à l'engagement de son gouvernement de constituer un registre québécois des armes à feu. Le projet de loi annoncé s'intitule Loi sur l'immatriculation des armes à feu.
L'intervention du gouvernement du Québec dans ce domaine découle d'une décision de la Cour suprême rendue au printemps, laquelle a autorisé le gouvernement de Stephen Harper, alors au pouvoir, à procéder à la destruction du registre canadien des armes d'épaule. Du côté du gouvernement Couillard, on a déjà assuré que la mise en place du système d'immatriculation québécois coûterait moins de 30 millions $.
De son côté, le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão, déposera un projet de loi censé favoriser le développement de l'industrie des boissons alcoolisées artisanales québécoises.
Un tempo déjà amorcé
Mercredi, le président du Conseil du trésor, Martin Coiteux, a présenté à l'Assemblée nationale un projet de loi ayant l'ambition de faciliter la divulgation d'actes répréhensibles dans les organismes publics.
Sa collègue Kathleen Weil a livré les détails de son projet de loi visant à refonder la loi québécoise sur l'immigration.