PLC: une seule femme sur onze candidats

Si le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, s'est engagé à atteindre la parité hommes-femmes dans un éventuel conseil des ministres, on ne peut pas dire que la présence féminine s'illustrait beaucoup dimanche.
Sur les 11 aspirants présents à la conférence de presse des candidats de la grande région de Québec, une seule était une femme : Marie-Josée Normand dans Montmagny-L'Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup. Cette comédienne qui a joué au théâtre et à la télévision avant de devenir conseillère en sécurité financière a dit être bien consciente de cette réalité. Mais, assure-t-elle, ses collègues candidates seront représentées d'un océan à l'autre.
«Les efforts sont présents. Justin Trudeau veut aller chercher un 33 % de femmes et il a fait la promesse de la parité dans un caucus des ministres. C'est très courageux de sa part», a dit Mme Normand en soulignant l'importance d'inciter les femmes à faire le saut en politique. «On représente 50 % de la population, il faut être sur le terrain», a commenté l'aspirante politicienne qui s'est dite particulièrement interpellée par les promesses du PLC envers les familles.
«Tout ce qui concerne la classe moyenne, ça me touche. Une femme, c'est souvent celle qui achète, souvent qui gère le budget et on n'a pas eu assez de voix dans l'espace public», a-t-elle dit.