Pierre Paradis, le ministre de l'Agriculture

Pierre Paradis se retire temporairement à cause d'une commotion cérébrale

Le ministre de l'Agriculture, Pierre Paradis, doit prendre quelques jours de repos pour se remettre d'une légère commotion cérébrale.
L'annonce du retrait de M. Paradis a été faite à la suite du conseil des ministres, mercredi. Le ministre a lui-même indiqué au Soleil avoir subi une commotion cérébrale et qu'il sera réévalué par son médecin vendredi prochain. L'accident serait lié à une balade à cheval. 
Son collègue ministre des Transports, Laurent Lessard, assumera ses responsabilités pendant son absence. Il a déjà occupé ce poste pendant six mois en 2010 et en 2011. 
Le ministre Paradis, député de Brome-Missisquoi, a subi les attaques de l'Union des producteurs agricoles (UPA) tout au long de l'année 2016. Le puissant syndicat des agriculteurs a demandé sa tête à diverses reprises. D'abord parce qu'il a utilisé une partie de son budget discrétionnaire pour financer des opposants de l'UPA - l'Union paysanne et le Conseil des entrepreneurs agricole -, puis en raison de sa réforme du Programme de crédits de taxes foncières agricoles. D'après l'UPA, cette réforme se soldera par une hausse des taxes municipales et scolaires pour une majorité d'agriculteurs. Le syndicat menace de bloquer au début du mois de février les sentiers de motoneige pour protester contre ces changements mis en place le 1er janvier. 
M. Paradis a été élu pour la première fois à l'Assemblée nationale lors d'une élection complémentaire, en 1980. Il est le frère du député fédéral libéral Denis Paradis.