La formule voulant que les 14 candidats qui se partageront la scène répondent à la même question à tour de rôle ne laisse pas assez de temps pour bien formuler ses idées, plaide Kevin O'Leary.

PCC: O'Leary ne sera pas au débat mardi

Le candidat à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC) Kevin O'Leary a indiqué qu'il ne participerait pas au débat officiel qui doit avoir lieu mardi à Edmonton, évoquant comme raison le format choisi.
La nouvelle a été accueillie par les réactions outrées des rivaux de M. O'Leary. Ceux-ci démentent son affirmation selon laquelle un des candidats à la direction aurait refusé de revoir la forme du débat.
La formule voulant que les 14 candidats qui se partageront la scène répondent à la même question à tour de rôle ne laisse pas assez de temps pour bien formuler ses idées, plaide M. O'Leary.
La vedette de la télévision soutient avoir tenté de convaincre ses adversaires d'accepter plutôt une formule de débat en petits groupes - comme lors du débat de la fin de semaine dernière du Centre Manning -, mais affirme que l'un d'entre eux a refusé.
Certains aspirants-chefs affirment toutefois n'avoir jamais été contactés à ce sujet par M. O'Leary. Lisa Raitt - qui a dirigé des attaques répétées contre M. O'Leary dans les dernières semaines - a qualifié son rival de peureux, déplorant sa décision de se défiler du débat bilingue.
Les responsables du PCC n'avaient pas répondu, dans l'immédiat, à la demande d'entrevue de La Presse canadienne.
Le principal intéressé a dit qu'il organiserait son propre événement afin de s'adresser directement aux membres de la formation politique dont il convoite la direction.
«J'espère que le parti reconnaît l'erreur qu'il a faite quant à cette décision et je les encourage à revoir cette approche», a-t-il déclaré par communiqué.
Après le débat de mardi, une seule autre joute formelle est prévue avant que le PCC ne couronne son chef le 27 mai.