L’ex-organisateur libéral fédéral Jacques Corriveau, qui a été reconnu coupable pour son rôle dans le scandale des commandites, est décédé à l’âge de 85 ans.

Mort de l'ex-organisateur libéral Jacques Corriveau

MONTRÉAL — L’ex-organisateur libéral fédéral Jacques Corriveau, qui a été reconnu coupable pour son rôle dans le scandale des commandites, est décédé à l’âge de 85 ans.

Son avocat, Gérald Soulière, a confirmé vendredi que la mort de M. Corriveau remonte au 23 juin et que ses funérailles ont eu lieu le 14 juillet dernier.

En janvier 2017, la Cour supérieure du Québec avait condamné le proche de l’ancien premier ministre Jean Chrétien à une sentence de quatre ans de pénitencier.

Quatorze mois plus tôt, un jury l’avait trouvé coupable de trafic d’influence, de fabrication de faux documents et de recyclage des produits de la criminalité.

Selon ce qui avait été dit au procès, Jacques Corriveau a empoché quelque 7 millions $ en ristournes liées aux contrats de commandites accordés à des entreprises proches des libéraux fédéraux.

La cause de Jacques Corriveau avait été portée devant la Cour d’appel. Cet appel devient toutefois sans objet compte tenu du décès de l’accusé, d’après Me Soulière.