Les bureaux du ministère des Finances sont temporairement déménagés sur le boulevard Charest Est.

Ministère des Finances: 7 M$ de rénos pour des bureaux temporaires

Le gouvernement québécois a dépensé gros afin d’aménager des locaux temporaires pour son ministère des Finances, relocalisé le temps que ses bureaux officiels du Vieux-Québec soient retapés. L’État a décaissé 6,8 millions $ pour reconstruire l’intérieur du 390, Charest Est, une bâtisse du Groupe Mach qui vaut environ 7 millions $, selon le rôle d’évaluation municipal.

Les Québécois paieront aussi un loyer : «Le bail est d’une durée de cinq ans et le loyer annuel est de 1,6 million $, ce qui correspond à la valeur du marché», écrit au Soleil Martin Roy, porte-parole auprès des médias à la Société québécoise des infrastructures (SQI). Reste à voir si le ministère des Finances quittera l’édifice rénové avant l’échéance, les travaux entamés à son siège social de la rue Saint-Louis devant durer «environ quatre ans».

Au fait, les locaux loués au 390, boul. Charest Est étaient déjà aménagés. La firme de jeux vidéo Ubisoft y logeait avant de se repositionner un peu plus à l’est dans Saint-Roch. Le Centre financier aux entreprises de Desjardins y occupait aussi des pieds carrés jusqu’au printemps dernier. Ces bureaux auraient-ils pu convenir? «Les occupants précédents avaient déjà quitté les locaux avant que le ministère des Finances (MFQ) s’y installe», fait remarquer M. Roy. Et ce qui a été laissé en partant ne convenait pas : «Les aménagements spécifiques nécessaires aux activités du ministère des Finances ne correspondent pas à ceux des locataires précédents», répond M. Roy.

Pour répondre aux besoins du ministère des Finances, la SQI a donc entrepris la transformation du bâtiment : «Le coût des aménagements réalisés, pour les huit étages de l’édifice, comprend les honoraires professionnels, les équipements de sécurité, le contrôle des accès, le poste du gardien de sécurité, les travaux d’électricité, de plomberie, de ventilation, l’aménagement des aires ouvertes de travail, la construction de bureaux fermés, de salles de conférence, etc.»

375 nouveaux Basse-Vilains

«Autour de 375 employés du ministère des Finances» ont donc quitté le Vieux-Québec pour s’installer en basse ville. «Le MFQ occupe la totalité de l’immeuble (autour de 5400 m2), à l’exception d’un petit local commercial au rez-de-chaussée.»

Ces fonctionnaires ne pouvaient demeurer dans le vénérable ministère de la rue Saint-Louis, près du Château Frontenac. «L’édifice […] devait être libéré de ses occupants compte tenu de la nature et de la portée des travaux à être réalisés dans cet immeuble patrimonial», remarque Martin Roy.

«La mise aux normes de l’édifice du 12, rue Saint-Louis est un projet majeur de restauration et de rénovation qui touchera notamment l’ensemble de l’enveloppe extérieure du bâtiment (toiture, murs de pierre, fenêtres), l’étanchéisation des fondations et la réfection complète des systèmes mécaniques et électriques.»

Quand le projet a été ébruité au printemps 2019, il était question d’un chantier de plus de 50 millions $. Martin Roy reste aujourd’hui prudent et n’évoque pas de fourchette budgétaire : «Le projet est actuellement à l’étape de la préparation du dossier d’opportunité; il est donc trop tôt pour parler de la portée précise du projet ou des coûts, mais on parle d’un projet d’une durée d’environ quatre ans.»

Soulignons que l’ancien palais de justice de la rue Saint-Louis, construit entre 1883 et 1887, est inscrit au Registre du patrimoine culturel du Québec.

Le Groupe Mach, propriétaire du 390, boul. Charest Est, est piloté par son président, Vincent Chiara. Il possède de nombreux immeubles à Québec, dont celui où est installé Le Soleil, au 410, boulevard Charest Est.

Le bâtiment du 390, Charest Est, occupé par le ministère des Finances, est évalué à 6,98 millions $ par la Ville de Québec. Il faut ajouter le terrain dont la valeur serait de 1,675 million $. La propriété aurait donc un poids total de 8,655 millions $.

À LIRE AUSSI : Chantier patrimonial majeur : le ministère des Finances relocalisé dans Saint-Roch