Vincent Marissal a annoncé en début de semaine qu’il allait briguer l’investiture de Québec solidaire pour être candidat aux élections d’octobre dans Rosemont, le fief même de Jean-François Lisée.

Marissal a «spectaculairement échoué le test de vérité», selon Lisée

QUÉBEC — Vincent Marissal a spectaculairement échoué le test de vérité dès ses premiers pas dans l’arène politique, selon Jean-François Lisée.

L’ancien chroniqueur de La Presse, maintenant recyclé en politique sous la bannière de Québec solidaire (QS), est durement attaqué par le chef du Parti québécois (PQ), dans une lettre ouverte obtenue par La Presse canadienne jeudi, mais qui paraîtra sur la page Facebook de M. Lisée vendredi matin.

Rappelons que M. Marissal a annoncé en début de semaine qu’il allait briguer l’investiture de QS pour être candidat aux élections d’octobre dans Rosemont, le fief même du chef péquiste.

Dans sa lettre, M. Lisée revient sur les événements qui ont fait trébucher son adversaire dans les premières heures de sa nouvelle carrière, en y percevant des incohérences, des contradictions, voire des mensonges.

Des médias ont en effet confirmé que M. Marissal était entré en contact maintes fois avec le Parti libéral du Canada (PLC), au fédéral, soit pour devenir candidat, soit pour être conseiller du premier ministre Justin Trudeau. M. Marissal avait d’abord dit ne pas avoir magasiné ses options politiques, pour ensuite admettre qu’il avait négocié avec le PLC.

Le chef péquiste poursuit en soulignant que rien pourtant ne rapproche le PLC de QS notamment à propos de l’indépendance: QS est un parti indépendantiste et le PLC est tenant d’un fédéralisme orthodoxe.

Selon M. Lisée, on ne peut pas à la fois être un indépendantiste sincère et vouloir s’associer à l’»anti-indépendantiste-en-chef» à Ottawa.

De même, le chef péquiste relève d’autres éléments du programme de QS qui sont très à gauche et difficilement compatibles avec ceux des libéraux fédéraux, en matière économique. Il en conclut que M. Marissal n’a pas de convictions.

+