Donald Trump a remporté facilement le Mississippi contre le sénateur du Texas Ted Cruz, ainsi que le Michigan, où il était suivi du gouverneur de l'Ohio John Kasich, selon des résultats partiels.

L'UE et les États-Unis «pas préparés» pour une présidence Trump

Les États-Unis et l'Union européenne ne sont «pas préparés» à une accession du milliardaire américain Donald Trump à la Maison-Blanche, a estimé samedi le président du Parlement européen, Martin Schulz.
«L'Europe n'est ni préparée, ni les États-Unis, pour un tel président qui, à mes yeux, n'a aucune expérience internationale», a-t-il déclaré à la chaîne française d'information en continu I-Télé.
«Trump appartient à ces gens que nous connaissons ici aussi en Europe, qui ont pour n'importe quelle chose un bouc émissaire, mais jamais une solution concrète», a-t-il estimé, dressant un parallèle avec la montée du «populisme sauvage» dans l'UE.
«Dans ses mains», la puissance des moyens, politiques ou militaires, dont dispose un président des États-Unis, lui ouvrirait de «vraies options pour des décisions extrêmement dangereuses», a ajouté Martin Schulz.
«Moi, honnêtement, je préfère une autre candidate», a conclu le dirigeant social-démocrate allemand, affichant sans surprise son soutien à Hillary Clinton, favorite des primaires démocrates.
Donald Trump fait la course en tête dans les primaires pour l'investiture républicaine à la présidentielle américaine de novembre, au grand dam de l'establishment du parti, critique de sa rhétorique incendiaire.