.

Lucie Fiset à la tête du DGE

Une avocate présidera par intérim aux destinées du Directeur général des élections (DGE). Lucie Fiset a été désignée par le conseil des ministres pour occuper cette fonction pendant «une période maximale de six mois».
L'institution a vécu sa part de bouleversements, ces dernières années. En septembre 2010, Marcel Blanchet a quitté le fauteuil de DGE, «blessé», avait-il dit, par une sortie de la vice-première ministre libérale de l'époque. Nathalie Normandeau assimilait sa proposition de refonte de la carte électorale à un «échec cuisant».
Jacques Drouin a démissionné, le 23 avril. Son départ, a-t-il fait savoir, n'a rien à voir avec des controverses qui ont éclaté pendant la campagne électorale, notamment par la publication d'un article dans Le Soleil où un membre de l'organisation a signalé qu'en cas de victoire du PQ, l'institution se préparerait à la tenue d'un référendum. Un mois après l'élection, le DGE a confirmé le début de travaux qui aboutiront à une nouvelle délimitation des circonscriptions.
Le cabinet du premier ministre Philippe Couillard a aussi nommé Gérald Lemoyne président de l'Office de la sécurité du revenu des chasseurs et piégeurs cris. M. Lemoyne a siégé au conseil municipal de Lebel-sur-Quévillon, en Jamésie, pendant 26 ans, dont plusieurs comme maire. En septembre 2012, il a été défait comme candidat libéral dans Ungava.