L'opposition blâme Couillard pour 80 000 emplois perdus

Les partis d'opposition à l'Assemblée nationale blâment le gouvernement Couillard pour les quelque 80 000 emplois perdus au Québec depuis le début de l'année.
Le Parti québécois estime que «l'effet libéral» sur l'économie est «catastrophique».
Selon le porte-parole péquiste en matière d'emploi, Dave Turcotte, les mesures d'austérité du gouvernement frappent l'économie de plein fouet. M. Turcotte soutient que le gouvernement Couillard réduit les dépenses sans réfléchir et qu'il n'agit pas pour faire croître les revenus.
Dave Turcotte presse le gouvernement libéral de déposer un plan de création d'emplois dans les plus brefs délais.
Plan de relance
De son coté, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, souhaite que le premier ministre Philippe Couillard prenne en main le dossier de l'économie et qu'il dépose rapidement un plan de relance.
M. Legault soutient que, durant la dernière campagne électorale, les libéraux ont tenté de faire croire qu'ils créeraient 250 000 emplois pendant leur mandat, dont 31 000 d'ici la fin de 2014. Le chef caquiste souligne que, depuis qu'ils sont au pouvoir, 82 000 emplois à temps plein ont été perdus, alors qu'il s'en est créé 50 000 en Ontario et 130 000 dans le reste du pays.
Le porte-parole de la CAQ en matière d'économie, André Lamontagne, affirme qu'un plan de relance économique est urgent, parce que le Québec ne rattrapera jamais son écart de richesse avec le reste du Canada si les emplois continuent de disparaître à cette vitesse.