Le nouveau chef du PQ Jean-François Lisée

Lisée a «chassé sur les terres» du populisme, dit la ministre St-Pierre

Le nouveau chef péquiste Jean-François Lisée a «chassé sur les terres» des partis populistes d'Europe pour remporter son élection, abonde la ministre Christine St-Pierre.
La titulaire des Relations internationales partage l'analyse de son chef quant à la «parenté familière» du PQ de M. Lisée avec des partis qui prônent l'exclusion et la fermeture face à l'immigration.
«M. Lisée, pendant sa campagne, a joué dans ces eaux-là, a déclaré Mme St-Pierre, mercredi, à l'entrée du conseil des ministres. Il a même été critiqué par des membres de son propre caucus. On a vu les déclarations de Maka Kotto qui disait que M. Lisée agitait des vecteurs pour chatouiller les aspects sombres des âmes.»
La ministre St-Pierre évoque le rapprochement fait par M. Lisée entre la campagne d'Alexandre Cloutier et le prédicateur Adil Charkaoui. «Je pense que M. Lisée est allé chasser sur ces terres», a-t-elle dit.  
En entrevue, mardi, le nouveau chef péquiste s'est dit surpris des commentaires du premier ministre Couillard. Il l'a appelé à faire preuve de plus de tolérance et de moins d'arrogance.