La circonscription montréalaise a été laissée vacante par l'ancienne coporte-parole Françoise David, qui a démissionné de son poste pour des raisons de santé le mois dernier.

L'investiture de Québec solidaire dans Gouin aura lieu le 26 mars

Québec solidaire (QS) désignera le 26 mars le ou la candidate qui représentera le parti dans la circonscription de Gouin à l'occasion de la prochaine élection partielle.
La circonscription montréalaise a été laissée vacante par l'ancienne coporte-parole Françoise David, qui a démissionné de son poste pour des raisons de santé le mois dernier.
L'association locale de Québec Solidaire dans la circonscription a rappelé sur sa page Facebook que seuls les résidants de Gouin qui sont membres du parti depuis plus de 30 jours au moment du scrutin seront en mesure de voter.
En vertu de la loi, l'élection partielle de Gouin devra se tenir avant le 19 juin.
Québec solidaire, qui a ouvert la porte à conclure des alliances électorales avec le Parti québécois, a dernièrement encouragé le chef péquiste Jean-François Lisée à présenter un candidat de son parti à l'élection partielle.
Le coporte-parole de QS, Andrés Fontecilla, avait affirmé qu'il n'y avait pas lieu à avoir une entente entre partis souverainistes puisqu'il n'y a «aucun fédéraliste à battre dans Gouin» comme c'était le cas dans la circonscription de Verdun, un château fort du Parti libéral qu'il a remporté une fois de plus en décembre dernier.
À la fin du mois de janvier, M. Lisée disait être en réflexion sur l'idée de présenter ou non un candidat sous la bannière de son parti.
Le Parti québécois a régné dans Gouin pendant de nombreuses années - des candidats péquistes ont été élus sans interruption de 1976 à 2012.
Françoise David avait chauffé le péquiste Nicolas Girard en 2007 et 2008, puis avait finalement remporté la circonscription en 2012. En 2014, elle avait consolidé sa victoire en remportant plus de 50% du vote.