Linda Goupil

Linda Goupil candidate péquiste dans Bellechasse

Linda Goupil, ex-députée péquiste de Lévis, a confirmé vendredi qu'elle sera candidate dans la circonscription de Bellechasse, un glissement vers l'est justifié par son lieu de résidence et ses racines.
L'avocate et ancienne ministre de la Justice, qui a représenté Lévis à l'Assemblée nationale de 1998 à 2003, a fait son annonce devant une cinquantaine de partisans fort enthousiastes réunis à l'ancien hôtel de ville de Pintendre.
Il y avait un message politique derrière le choix du lieu. Mme Goupil, qui habite et travaille à Pintendre, mais est originaire de Saint-Léon-de-Standon, a en effet déclaré que Pintendre «n'a jamais été introduite comme elle devait l'être dans la Ville de Lévis» après les fusions municipales.
Elle en veut pour preuve le fait que l'ancienne municipalité a été annexée à la circonscription de Bellechasse lors du redécoupage électoral.
La candidate a laissé entendre que la région se porterait mieux avec une députée au pouvoir, tenant pour acquise une victoire du Parti québécois.
«Il y a des régions du Québec que, quand on regarde les nouvelles à la télévision, on a comme l'impression qu'ils en ont un petit peu plus que notre région. Mais il faut savoir qu'ils ont de dignes représentants qui sont assis à la table où les décisions se prennent», a fait valoir Mme Goupil.
La libérale Dominique Vien occupe le siège de Bellechasse depuis 2003, à l'exception du gouvernement minoritaire de 2007-2008. Elle a remporté sa dernière victoire sur le caquiste Christian Lévesque par 698 voix.