Le chef du NPD Thomas Mulcair était à Québec dimanche.

Les néo-démocrates en avance au Québec, selon la firme CROP

Les intentions de vote au palier fédéral continuent d'être hautement volatiles. Au cours des huit derniers sondages mensuels réalisés au Québec par la firme CROP, le NPD de Thomas Mulcair et les libéraux de Justin Trudeau se sont échangé la position de tête.
Le dernier coup de sonde effectué sur Internet auprès de 1000 Québécois, entre le 13 et 17 novembre, place les néo-démocrates en avance avec un pointage de 34 %, contre 32 % pour le Parti libéral du Canada. Ces résultats tiennent compte de la répartition des indécis.
Les conservateurs de Stephen Harper obtiennent la troisième place, avec 16 % des intentions de vote, deux points de mieux que le Bloc québécois de Mario Beaulieu. Les verts d'Elizabeth May ferment la marche avec 4 %.
M. Mulcair ferait le meilleur premier ministre du Canada, selon 29 % des personnes sondées. M. Trudeau reçoit la faveur de 22 % des gens, et M. Harper, 13 %. Dans la grande région de Québec, 40 % des électeurs qui ont participé à l'exercice auraient voté pour le NPD, si des élections avaient eu lieu au moment du coup de sonde. Les conservateurs devancent les libéraux par cinq points, avec un score de 23 % contre 18 %. Les bloquistes n'ont que 6 % d'avance sur le Parti vert, 13 % contre 7 %.