Le tableau de la CAQ comprend un total de 85 inscriptions colligées entre avril 2014, soit l'élection du gouvernement libéral, et avril 2017.

Les libéraux multiplient les nominations partisanes, dénonce la CAQ

La Coalition avenir Québec (CAQ) a compilé plus de 80 nominations de personnes affiliées au Parti libéral effectuées par le gouvernement Couillard depuis 2014.
La CAQ a dévoilé sa liste lors d'une interpellation en Chambre vendredi matin.
Le tableau comprend un total de 85 inscriptions colligées entre avril 2014, soit l'élection du gouvernement libéral, et avril 2017.
On y retrouve le nom de plusieurs anciens députés ou candidats libéraux, mais aussi du personnel de cabinet récompensé, ou encore des donateurs à la caisse du parti.
Par exemple, la CAQ relève en mai-juin 2015 la nomination de David Boissonneault au conseil d'administration de la Société des alcools du Québec (SAQ), Isabelle Simard, à la Commission des services juridiques, et Gaston Blackburn à la SEPAQ, tous identifiés comme des donateurs.
Ou encore, plus récemment, en mars 2017, Simone Leblanc, à la Commission consultative en enseignement privé, identifiée comme donatrice, Nancy Cleman et Éric Gosselin, à la Société de la Place des arts du Québec, identifiés comme donateurs dans la course à la direction de Philippe Couillard, et José P. Dorais, à la Société Transition énergétique Québec, identifié comme donateur aussi.
Moreau confronté
Le député de La Peltrie, Éric Caire, a confronté le président du Conseil du trésor, Pierre Moreau, sur le processus de nomination en plaidant pour plus de transparence et de contrôle parlementaire.
L'élu caquiste a accusé M. Moreau d'être dans le déni en ne reconnaissant pas le problème des nominations partisanes.
Le président du Conseil du trésor a pour sa part fait valoir la prérogative de l'exécutif, du gouvernement donc, de procéder à certaines nominations.