Les candidats dans la course à la chefferie du PQ tiendront des assemblées de… parc

Léa Harvey
Léa Harvey
Le Soleil
La politique innove en ces temps de COVID-19. Au Parti québécois, les assemblées de cuisine d'antan, abandonnées depuis belle lurette, seront remplacées par des assemblées extérieures.

Les quatre aspirants chefs du Parti québécois tiendront deux rencontres citoyennes à Québec dimanche. 

Frédéric Bastien, Sylvain Gaudreault, Guy Nantel et Paul St-Pierre-Plamondon retrouveront les citoyens de la ville de Québec à 13 h 30 au Parc Girardin, à Beauport, puis se dirigeront au parc de la maison Hamel-Bruneau, dans Sillery, pour une deuxième rencontre à 16 h 30. 

Lors de ces deux rencontres, les candidats échangeront et répondront aux questions des intéressés sur leurs engagements politiques respectifs. Aucun débat n’est prévu à l’ordre du jour.

Pour la division Capitale-Nationale-Est et Ouest du Parti québécois, il était «important d’offrir ce type de rencontre aux citoyens, car la politique est avant tout une activité humaine» qui nécessite plus que «juste des contacts virtuels», affirme Paul Crête, conseiller en communications pour le Conseil exécutif territorial du Parti québécois. 

Règles de distanciation

Les règles de distanciation concernant les rassemblements extérieurs seront respectées lors de chaque rencontre, assure l’organisation. 

Selon le calendrier révisé de la course à la chefferie 2020, trois débats d’ordre national se tiendront entre le 15 août et le 2 octobre. Les membres du Parti québécois passeront quant à eux au vote du 5 au 9 octobre jusqu’à 15h. 

Ce n’est que le 9 octobre au soir que les membres du Parti québécois sauront qui de Frédéric Bastien, Sylvain Gaudreault, Guy Nantel ou Paul St-Pierre-Plamondon sera leur nouveau chef.

Au Québec, les prochaines élections provinciales sont fixées au lundi, 3 octobre 2022.