Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le député de Mirabel, Simon Marcil, et la députée de Trois-Rivières, Louise Charbonneau, ont annoncé par voie de communiqué qu’ils ne se représenteront pas aux prochaines élections.
Le député de Mirabel, Simon Marcil, et la députée de Trois-Rivières, Louise Charbonneau, ont annoncé par voie de communiqué qu’ils ne se représenteront pas aux prochaines élections.

Les bloquistes Simon Marcil et Louise Charbonneau ne se représenteront pas

Catherine Lévesque
La Presse canadienne
Article réservé aux abonnés
OTTAWA — Le Bloc québécois perdra deux de ses joueurs à la prochaine campagne électorale.

Le député de Mirabel, Simon Marcil, et la députée de Trois-Rivières, Louise Charbonneau, ont annoncé par voie de communiqué qu’ils ne se représenteront pas aux prochaines élections.

M. Marcil, qui en est à son deuxième mandat, dit avoir pris cette décision pour des raisons familiales.

Le député avait attiré l’attention des médias en raison de son absence prolongée dans la dernière année; il avait fini par admettre qu’il souffre d’un trouble bipolaire.

Il a affirmé dans son communiqué que son état de santé lui permet de reprendre le travail à temps plein et qu’il restera jusqu’à la fin de son mandat.

Mme Charbonneau n’a pas expliqué pourquoi elle ne se représente pas, mais dit qu’elle est profondément reconnaissante de la confiance que lui ont accordée les électeurs en 2019.

Elle n’aura fait qu’un seul mandat sous la bannière du Bloc québécois.

Ces annonces surviennent alors que les rumeurs d’élections anticipées s’intensifient. Plus tôt cette semaine, le gouvernement Trudeau a procédé à un remaniement ministériel après l’annonce du départ de l’ex-ministre Navdeep Bains.