Jean François Lisée

Le PQ va «rebondir», dit Jean-François Lisée

Le chef péquiste Jean-François Lisée promet que son parti va «rebondir» même si «l'étape» des tentatives d'alliance avec Québec solidaire s'est soldée par un échec.
La rebuffade non équivoque servie dimanche par les délégués de Québec solidaire à l'idée d'un pacte électoral avec le Parti québécois permettra maintenant d'investir les énergies aux bons endroits, a réagi M. Lisée, mardi. 
Il a réuni ses députés à l'Assemblée nationale pour un caucus spécial, malgré la semaine de relâche parlementaire. «J'ai insisté, au lendemain de cette déception, qu'on soit ensemble au caucus et qu'on discute entre nous de la force de ce rebond», a déclaré M. Lisée.
Les solidaires «intransigeants»
Les solidaires se sont montrés «intransigeants» et n'ont pas su s'élever au-dessus de leurs intérêts partisans, déplore le chef péquiste. Certains ont même qualifié le PQ de «raciste» sans être rappelé à l'ordre, s'est-il désolé. 
Mais son parti avait le devoir de «tendre la main» pour mettre fin au «blocage politique» du Québec, croit M. Lisée. Les délégués de QS ont d'ailleurs «tourné le dos» à 87 % de leurs électeurs qui souhaitaient une alliance, a-t-il noté. 
Il ne regrette pas avoir laissé la voie libre à QS dans Gouin pour l'élection complémentaire de lundi prochain. M. Lisée laisse les péquistes de cette circonscription voter «selon leur conscience». 
Les discussions sur la convergence ont pu porter ombrage à son parti, qui a glissé en troisième place dans deux récents sondages, a analysé M. Lisée. «À travers l'intérêt, nos messages, qui nous sommes, ont peut-être moins porté, a dit le chef péquiste. Mais maintenant, on est en droite ligne vers l'élection de 2018.»
Le PQ est le seul parti progressiste et indépendantiste qui peut prétendre battre les libéraux, a martelé M. Lisée. La semaine dernière, son leader parlementaire, Pascal Bérubé, a été rappelé à l'ordre après avoir déclaré qu'il était «mathématiquement et géographiquement» impossible d'obtenir un gouvernement péquiste majoritaire sans alliance avec QS.