Mercredi matin, Philippe Couillard devrait être dans la circonscription de Louis-Hébert pour présenter Julie-Maude Perron, qui portera les couleurs de son parti aux élections.

Le PM dans Louis-Hébert mercredi

Mercredi matin, Philippe Couillard devrait être dans la circonscription de Louis-Hébert pour présenter Julie-Maude Perron, qui portera les couleurs de son parti aux élections. Mme Perron est avocate à l’Autorité des marchés financiers.

Plusieurs se demandaient si le Parti libéral du Québec (PLQ) parviendrait à recruter une vedette déjà établie pour le représenter dans cette circonscription. Louis-Hébert a été une forteresse libérale jusqu’à ce que la caquiste Geneviève Guilbault la fasse tomber lors de la partielle d’octobre dernier — au terme d’une campagne rocambolesque.

Le Soleil a récemment donné écho à une analyse qui avait cours sur la Colline parlementaire, voulant que si le PLQ ne parvenait pas à présenter une grosse pointure dans Louis-Hébert, c’est qu’il n’aurait trouvé personne pour croire qu’il peut réellement être «en mode reconquête»; c’est qu’il serait sur la défensive, et ce, même dans une circonscription qui lui appartenait il y a peu de temps encore.

Lors de la partielle d’octobre, le Parti libéral du Québec avait connu des difficultés à intéresser une recrue de prestige pour Louis-Hébert.

Ce sera donc une jeune femme qui affrontera Geneviève Guilbault, qui n’était pas une vedette non plus à son arrivée en politique, même si elle avait été directrice des communications et porte-parole du Bureau du coroner — et même si elle n’avait pas été le premier choix de la CAQ pour cette circonscription.