Le chef intérimaire du PLQ Pierre Arcand à l’Assemblée nationale, mercredi

Le PLQ jouit d’une image positive, selon le chef intérimaire Pierre Arcand

QUÉBEC - Le Parti libéral du Québec (PLQ) jouit d’une image positive dans l’opinion publique.

C’est ce que conclut le chef intérimaire du PLQ, Pierre Arcand, à l’heure de dresser le bilan de la session parlementaire pour sa formation.

Encore secoué par la défaite historique dans son bastion de Jean-Talon lundi, le parti estime néanmoins qu’il jouit d’une perception favorable dans la population. Selon M. Arcand, elle tient notamment au bilan des gouvernements libéraux en matière de gestion et redressement de l’économie.

«On n’a pas une mauvaise image, on a une image positive, je pense, a-t-il déclaré en conférence de presse jeudi matin. Les Québécois voient en nous des gens qui sommes, lorsqu’entre autres l’économie est en difficulté, de bons gestionnaires.»

Selon lui, c’est un «point extrêmement positif». M. Arcand a dit fonder sa perception sur la campagne qu’il a faite sur le terrain pendant la complémentaire de Jean-Talon.

M. Arcand a reconnu que le PLQ devait travailler pour être «encore plus près des Québécois» et défendre la nation québécoise.

Rappelons que lundi soir, la Coalition Avenir Québec (CAQ) a mis fin à plus de 50 ans de règne ininterrompu des libéraux dans Jean-Talon. La candidate libérale Gertrude Bourdon a terminé deuxième, avec 25 pour cent, tandis que la caquiste Joëlle Boutin, a raflé 43 pour cent des suffrages.