Marine Le Pen a obtenu 19,6 % des voies dans la circonscription consulaire de Québec. En comparaison, 11 %, soit presque la moitié, ou moins des électeurs ont opté pour la chef du Front national à Montréal, à Toronto et à Vancouver.

Le Pen, deux fois plus populaire à Québec qu'à Montréal

Avec Miami, Québec est la ville nord-américaine où Marine Le Pen a été la plus populaire au deuxième tour de la présidentielle française. Ça s'illustre par un électeur sur cinq ayant accordé son vote à la candidate d'extrême droite dans la capitale.
Marine Le Pen a obtenu 19,6 % des voies dans la circonscription consulaire de Québec. En comparaison, 11 %, soit presque la moitié, ou moins des électeurs ont opté pour la chef du Front national à Montréal, à Toronto et à Vancouver. Même constat en ce qui a trait aux villes états-uniennes d'Atlanta, de Boston, de Chicago, de Houston, de Nouvelle-Orléans, de New York, de San Francisco et de Washington. 
À Miami, les électeurs ont opté pour Marine Le Pen à 20,6 %.
Si ces chiffres parlent d'eux-mêmes, Jérôme Guillaud-Bataille, fondateur du groupe Made in France, rappelle toutefois qu'à 80 % pour Emmanuel Macron, «on est loin du résultat en France». Globalement, en considérant tous les électeurs, le nouveau président de la République française a en effet récolté 66,1 % des voies.
Aux yeux de M. Guillaud-Bataille, plusieurs éléments peuvent expliquer l'attrait plus fort pour Marine Le Pen à Québec par rapport au reste de l'Amérique du Nord. Notamment, le fait que «l'immigration change», dit-il. «À l'époque, c'était plus par coup de coeur» que des Français choisissaient de venir s'installer à Québec. «Aujourd'hui, on a beaucoup de gens [...] qui ne sont pas venus ici par choix, mais par obligation», pour se trouver un travail par exemple, explique celui qui réside à Québec depuis 10 ans. Selon lui, cette situation amène chez certains Français expatriés un discours beaucoup plus critique envers le système français, discours pouvant rejoindre celui de la candidate d'extrême droite.
L'attentat de Québec
La journaliste culturelle Jessica Lebbe, qui demeure à Québec depuis quatre ans, souligne pour sa part l'impact qu'a pu avoir l'attentat survenu à la Grande Mosquée de Québec le 29 janvier dernier. «Je pense que le discours de Marine Le Pen sur la sécurité [a pu] retentir beaucoup dans l'oreille des gens. [...] C'est peut-être la candidate qui a eu le discours le plus clair sur ce qu'elle voulait faire, et dans la tête de certaines personnes, ça rassure.» Surtout chez ceux qui percevaient la ville de Québec comme étant totalement sécuritaire, ajoute-t-elle.
Quelques chiffres sur le deuxième tour de la présidentielle française
19,6 % Taux des votes accordés à Marine Le Pen à Québec
9,5 % Taux des votes accordés à Marine Le Pen à Montréal
20,6 % Taux des votes accordés à Marine Le Pen à Miami