Les libéraux avaient remboursé les derniers 1,9 million $ de la dette qu'ils avaient contactée lors de la dernière campagne électorale ayant porté Justin Trudeau au pouvoir.

Le Parti libéral du Canada n'est plus endetté, affirme sa présidente

Les libéraux fédéraux ne sont plus endettés, près de 14 mois après être revenus au pouvoir en 2015, grâce à l'arrivée de nouveaux membres qui ont adhéré lors d'une collecte de fonds énergique.
Dans une lettre envoyée au conseil d'administration national du Parti libéral du Canada, la présidente de la formation, Anna Gainey, a affirmé que les libéraux avaient remboursé les derniers 1,9 million $ de la dette qu'ils avaient contactée lors de la dernière campagne électorale ayant porté Justin Trudeau au pouvoir.
Mme Gainey a indiqué à ses collègues du conseil que la dette avait été totalement remboursée le mois dernier. Elle a ajouté que le parti avait recruté 50 000 membres supplémentaires depuis qu'il n'exige plus des cotisations.
Les libéraux ont dépensé un peu plus de 40 millions $ au cours de la campagne, avait estimé le directeur national de la formation de l'époque, Jeremy Broadhurst, peu après le scrutin.
Depuis ces élections, le parti a envoyé des courriels à ses partisans et à ses contributeurs potentiels à chaque occasion, les encourageant à dépasser les conservateurs au chapitre des dons.
Selon Mme Gainey, la stratégie a porté ses fruits puisque les libéraux ont effectivement dépassé leurs adversaires conservateurs. Environ 35 000 personnes ont versé en moyenne 43,26 $ au cours des six derniers trimestres.
«Notre collecte de fonds visant notre forte base partisane, l'élimination de notre dette de campagne en 2016 et le recrutement de 50 000 nouveaux membres nous permettent de nous établir en 2017 comme une formation politique encore plus inclusive et dont la croissance est rapide.»
Mme Gainey attribue la forte augmentation d'adhérents à la décision du parti d'éliminer les cotisations lors du congrès biennal de Winnipeg, en mai 2016.
En mai, les conservateurs avaient indiqué qu'ils avaient dépensé 42 millions $ lors de la campagne électorale de 2015. Ils avaient ajouté qu'ils avaient déjà remboursé un prêt de 28 millions $, grâce aux remboursements d'impôt, aux remboursements par Élections Canada et des collectes de fonds.