Le ministre de l’Environnement, Benoit Charette
Le ministre de l’Environnement, Benoit Charette

Le ministre de l’Environnement refuse de déposer son plan de réduction des GES

Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
QUÉBEC - L’opposition a demandé jeudi matin au ministre de l’Environnement, Benoit Charette, de déposer son plan de réduction des gaz à effet de serre (GES).

Le bras de fer a tourné à l’affrontement et la présidente de la commission parlementaire, la députée Agnès Grondin, en colère, a dû suspendre les travaux.

Des éléments du plan ont été révélés dans La Presse de jeudi matin, et le Parti québécois (PQ) a demandé à ce que les parlementaires en prennent connaissance, à la commission parlementaire portant sur l’étude du projet de loi 44 sur la réforme du Plan vert.

Le porte-parole du PQ en matière d’Environnement, Sylvain Gaudreault, a insisté en invoquant le privilège des parlementaires de prendre connaissance en premier des documents.

Benoit Charette a refusé en affirmant qu’il s’agissait d’une version préliminaire du plan qui doit être mise à jour.

«C’est un document de travail», a-t-il répété , en ajoutant que le plan allait être amélioré.

Il a rappelé que les règles parlementaires n’imposent pas le dépôt des documents de travail préliminaires.