Le gouverneur général David Johnston a remis, lundi, des distinctions honorifiques à 29 personnes ayant fait preuve «d'un leadership autochtone exceptionnel».

Le gouverneur général s'excuse pour des propos tenus sur les autochtones

Le gouverneur général David Johnston s'est excusé publiquement, lundi, pour avoir qualifié les membres des Premières Nations d'immigrants lors d'une récente entrevue.
En remettant à Rideau Hall des distinctions honorifiques à 29 personnes ayant fait preuve «d'un leadership autochtone exceptionnel», M. Johnston a déclaré qu'il ne s'était pas «exprimé correctement».
Dans une entrevue radio diffusée samedi à CBC, le gouverneur général mentionnait que l'immigration canadienne puisait ses racines si loin qu'elle incluait également les Autochtones.
Ces commentaires ont fait jaillir une pluie de critiques sur les médias sociaux, de nombreux Canadiens déplorant la mentalité coloniale inhérente à ce type d'interprétation de l'histoire.
En début de matinée lundi, M. Johnston a fait part de ses premières excuses sur Twitter. En disant vouloir clarifier un malentendu, il déclarait : «Nos peuples autochtones ne sont pas des immigrants. Ils sont les premiers peuples sur ces terres.»
Quelques heures plus tard, lors de son discours à Rideau Hall, le gouverneur général rajoutait : «Et permettez-moi de m'excuser de ne pas m'être exprimé correctement sur cette question récemment : les peuples autochtones sont les premiers peuples de ces terres.»
M. Johnston venait alors tout juste de mentionner que tous les Canadiens devraient contribuer à bâtir une «patrie meilleure».
«La patrie meilleure que nous désirons est surtout plus inclusive : elle soutient, valorise, encourage et reconnaît les contributions de tous les peuples, y compris des peuples autochtones, les premiers peuples de ces terres.»
M. Johnston présidait, lundi, une cérémonie au cours de laquelle 29 Canadiens, dont le chanteur Gord Downie, du groupe The Tragically Hip, étaient honorés pour leur travail visant à renforcer les collectivités autochtones.
Le célèbre chanteur, qui a été fait membre de l'Ordre du Canada, a été reconnu pour ses efforts visant à promouvoir le dialogue et la réconciliation avec les Premières Nations et à faire connaître l'histoire des pensionnats autochtones.
Les autres membres du groupe recevront également l'insigne de l'Ordre du Canada lors d'une cérémonie ultérieure.
Stanley Vollant honoré
Parmi les autres récipiendaires, le docteur Stanley Vollant, de Pessamit au Québec, a reçu la Croix du service méritoire (division civile). Il a entrepris une marche de 6000 kilomètres à travers les communautés autochtones de l'est du pays afin de valoriser l'héritage culturel des Premières Nations. En plus d'attirer d'autres marcheurs à se joindre à son mouvement, il a incité de nombreux jeunes «à persévérer dans leurs études et à aller au bout de leurs rêves».
L'entrepreneur William MacLeod, de Mistissini au Québec, s'est vu remettre la Médaille du service méritoire (division civile) pour son leadership en matière de développement économique dans le nord du Québec. Grâce au succès de son entreprise Cree Construction and Development Company, il est devenu une inspiration pour les jeunes Cris.