C'est aujourd'hui  que s'amorceront les Jeux mondiaux d'hiver des maîtres. Jeudi cependant, ce sont les amateurs de grand air qui étaient en action sur la patinoire en face du Musée national des beaux-arts du Québec, l'un des sites de compétition du grand rendez-vous.

Le candidat libéral de Beauport-Limoilou en tournée... de patinoires

Afin de se faire connaître auprès des citoyens en vue des prochaines élections fédérales qui auront lieu en 2015, le candidat du Parti libéral du Canada dans la circonscription de Beauport-Limoilou, Antoine Bujold, a décidé d'entamer la tournée des patinoires extérieures de sa circonscription.
<p>Antoine Bujold</p>
Pourquoi? «Je trouve que c'est un endroit privilégié où on va essayer de décrocher du quotidien. Lorsque j'étais jeune et que j'allais à la patinoire, c'était un moment où j'avais l'occasion de discuter avec les gens de ce qui m'arrivait, de ce qu'on pensait», explique au Soleil M. Bujold. «Les discussions qui en ressortaient étaient souvent des discussions de fond basées sur nos véritables impressions au quotidien. C'est avec ça qu'on veut travailler».
Jusqu'au 3 mars, M. Bujold enfilera ses patins sur diverses patinoires ouvertes de sa circonscription vers 20h, généralement les mardis et mercredis. Le jeune entrepreneur et père de trois enfants a déjà échangé des poignées de mains et marqué quelques buts sur deux patinoires de la circonscription.  
«Je souhaite profiter de ces occasions pour aller à la rencontre des gens de Beauport-Limoilou dans un environnement différent des rencontres usuelles entre les candidats et les électeurs», souligne M. Bujold. «Jouer au hockey sur les glaces extérieures avec le voisinage a toujours été une activité privilégiée pendant la période hivernale. C'est un moment où toutes les générations s'unissent pour partager de bons moments.»
Même si l'activité se veut récréative, M. Bujold espère se faire questionner sur la politique. «Tant mieux si, en s'amusant, les gens y vont de leur appréciation de la politique. Plus il y aura de gens qui se mêleront de politique, plus on aura un gouvernement bien ancré sur les véritables attentes des gens de Québec», conclut le copropriétaire des restaurants Brynd Smoked Meat.
C'est une première expérience en politique fédérale pour M. Bujold. Il fut vice-président la Société de développement commercial Maguire en 2013 et en assume la présidence depuis mars 2014.