Selon la transposition des votes de la dernière élection, les conservateurs de Stephen Harper auraient emporté 188 sièges, plutôt que 166.

Le Canada rappelle son ambassadeur à Moscou et suspend ses préparatifs du G8

Le premier ministre Stephen Harper a condamné avec véhémence l'intervention militaire de la Russie en Ukraine et pressé le président Vladimir Poutine d'en retirer ses troupes.
Dans une déclaration émise à la suite d'une rencontre d'urgence de son cabinet, samedi soir, M. Harper a aussi annoncé que le Canada avait rappelé son ambassadeur à Moscou et qu'il suspendait ses préparatifs en vue du sommet du G8 à Sotchi.
M. Harper a averti que si Vladimir Poutine allait de l'avant avec d'autres manoeuvres militaires, cela mènera à «des conséquences négatives continuelles» dans les relations entre le Canada et la Russie.
La rencontre d'urgence du cabinet a été convoquée après que le président de la Russie eut reçu la permission de faire appel aux forces militaires de son pays en Ukraine, déployant officiellement des troupes dans la région stratégique de la Crimée.
Par ailleurs, le ministère canadien des Affaires étrangères recommande aux voyageurs d'éviter de voyager en Crimée et à ceux qui s'y trouvent de quitter «pendant que la situation en matière de sécurité le permet».
Le ministère justifie cet avertissement par «l'incertitude politique», les opérations militaires, les manifestations et les affrontements qui y ont lieu. Il recommande aux Canadiens qui ne peuvent pas quitter la province, où les aéroports ont suspendu leurs activités, de rester à l'intérieur et d'éviter les manifestations et les foules.
Il conseille aussi d'éviter tout déplacement non essentiel à la capitale ukrainienne, Kiev, en raison de l'instabilité qui y règne.