Yves-François Blanchet avait lancé un ultimatum d’une semaine aux libéraux après le discours du Trône. Il leur avait dit qu’ils avaient une semaine pour acquiescer favorablement à la hausse des transferts en santé telle que demandé par Québec.
Yves-François Blanchet avait lancé un ultimatum d’une semaine aux libéraux après le discours du Trône. Il leur avait dit qu’ils avaient une semaine pour acquiescer favorablement à la hausse des transferts en santé telle que demandé par Québec.

Le Bloc québécois votera contre le discours du Trône du gouvernement Trudeau

Catherine Lévesque
La Presse canadienne
OTTAWA — Le Bloc québécois votera bel et bien contre le discours du Trône.