Mario Beaulieu signale que le nouveau chef bloquiste aura besoin de «renforcer» la formation en vue du prochain scrutin, qu'il juge «déterminant».

Le Bloc pas inquiet de la défection de deux des siens à la CAQ

Les défections de deux anciens organisateurs bloquistes au profit de la Coalition avenir Québec (CAQ) n'inquiètent aucunement le Bloc québécois.
La CAQ a annoncé jeudi l'arrivée de deux organisateurs politiques du Bloc, soit Martin Lafrenière et Daniel Leblond. Ils occuperont dorénavant des postes de directeurs adjoints à la mobilisation pour la CAQ.
Le président et ancien chef du Bloc, Mario Beaulieu, estime que ces employés du parti sont «libres d'aller travailler où ils le désirent». Il assure que les actuels députés, organisateurs et militants du Bloc sont très solidaires et mobilisés pour la cause souverainiste.
M. Beaulieu ajoute que des défections surviennent occasionnellement dans tous les partis politiques, et que ces soudains changements d'allégeance n'ont rien d'exceptionnel.
Au début de l'année, le chef caquiste François Legault avait déclaré que des députés péquistes songeaient à se joindre à la CAQ, ce qui ne s'est pas concrétisé, du moins jusqu'à maintenant.
Mario Beaulieu dit n'avoir eu vent d'aucune rumeur concernant cette possibilité.