Juriste de formation, Jean Bienvenue a été juge à la Cour supérieure du district de Québec. Il a dû quitter son poste en septembre 1996 après avoir émis des propos controversés quelques mois auparavant.

L'ancien ministre Jean Bienvenue est décédé

L’ancien ministre libéral Jean Bienvenue est décédé à l’âge de 90 ans. Son décès est survenu le 13 octobre dernier, mais la famille n’en a fait l’annonce qu’au cours des derniers jours.

En raison de circonstances familiales particulières et par respect pour l’ancien premier ministre Bernard Landry, la famille a décidé de ne pas faire l’annonce du décès de M. Bienvenue dans les jours suivant celui de M. Landry.

Élu député de Matane en 1966 sous la bannière libérale, Jean Bienvenue a occupé plusieurs fonctions durant le premier passage de Robert Bourassa au pouvoir.

Il a été leader parlementaire adjoint de 1971 à 1976, ministre d’État de 1971 à 1972, ainsi que ministre de l’Immigration entre 1972 et 1976. Pour une courte période en 1976, il s’est également occupé de l’Éducation. 

Aucun lien avec la «taxe»

Longtemps associé à tort à la «taxe de Bienvenue», M. Bienvenue n’a jamais travaillé sur cette politique, adoptée en 1976 sous le gouvernement péquiste de René Lévesque.

Juriste de formation, Jean Bienvenue a été juge à la Cour supérieure du district de Québec entre 1977 et 1996.

Il a dû quitter son poste en septembre 1996 après avoir émis des propos controversés quelques mois auparavant à l’occasion du prononcé d’une sentence d’une condamnée pour meurtre.

Il laisse dans le deuil sa conjointe, cinq enfants, huit petits-enfants, cinq arrière-petits-enfants et sa sœur. 

Ses funérailles seront célébrées le 15 novembre à la chapelle du Complexe La Cité, à Québec.  Avec La Presse canadienne