Sam Hamad et Régis Labeaume

Labeaume s'ennuie de Hamad-le-ministre

Régis Labeaume s'ennuie de Sam Hamad. «Pour être très honnête, je pense que tout le monde souhaite le retour de Sam Hamad», a lancé sans détour le maire de Québec.
Le maire Labeaume dit discuter avec des «leaders de la Ville de Québec» qui partagent son opinion.
«Tout le monde souhaite le retour de Sam Hamad. Il a beaucoup de kilomètres dans le corps. Tout le monde est unanime et souhaite que Sam redevienne ministre», a poursuivi M. Labeaume.
Du même souffle, le maire de Québec a assuré en mêlée de presse mardi matin ne rien enlever au ministre actuel de la région de la Capitale-Nationale, François Blais, qui succédé en avril à M. Hamad dans la foulée d'allégations de trafic d'influence. 
Député libéral de Louis-Hébert, M. Hamad avait dû se retirer de ses fonctions de président du Conseil du trésor et de ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.
Critiques «injustes»
Régis Labeaume a d'ailleurs dit mardi trouver «injustes» les critiques de l'opposition à l'Assemblée nationale voulant que la région de Québec est moins bien représentée avec M. Blais. «François Blais, je le trouve présent. Je ne me plains pas de ça. Je ne sens pas ça et on se voit très souvent», a-t-il dit.
«François aussi souhaite que Sam revienne. J'en suis convaincu, il me l'a dit», a glissé M. Labeaume.
Mais qu'importe ce que pensent les acteurs de la région, la décision de réintégrer ou non M. Hamad au Conseil des ministres reviendra au premier ministre Philippe Couillard. 
«Quand même qu'égoïstement on souhaite ça, c'est pas nous autres qui allons décider.»