Martine Ouellet

La Presse : Martine Ouellet pourrait faire obstruction

QUÉBEC — La députée indépendante Martine Ouellet pourrait bien bloquer la transformation rapide de La Presse en organisme à but non lucratif (OBNL).

Le propriétaire actuel, Power Corporation, veut se départir du média et invoque l’urgence d’agir, mais doit obtenir l’accord unanime de l’Assemblée nationale pour abroger une vieille loi.

En mêlée de presse, jeudi matin au parlement, Mme Ouellet, a déclaré qu’à l’issue de la commission parlementaire tenue mercredi, elle n’a pas suffisamment d’informations pour être d’accord avec les modifications législatives proposées.

Elle exige davantage de garanties pour le régime de retraite, en invoquant les inquiétudes de certains retraités.

Mme Ouellet a dit aussi être victime d’intimidation de la part de la direction de La Presse. L’éditeur Guy Crevier a déclaré mercredi que ce serait un affront majeur à la démocratie si Mme Ouellet faisait obstruction au processus.

La députée a rétorqué que les parlementaires ne sont pas tous des marionnettes et que ce n’est pas acceptable, en démocratie, de faire pression sur une députée indépendante.

Il ne reste que cinq jours avant la fin des travaux parlementaires et de la législature et Mme Ouellet escompte avoir des réponses à ses questions.