La directrice des communications du FEQ, Luci Tremblay

La directrice des communications du FEQ nommée déléguée au Japon

Directrice des communications du Festival d'été de Québec (FEQ) depuis 2009, Luci Tremblay vient d'être nommée à la tête de la délégation générale du Québec à Tokyo.
«C'est un rêve, a confié Mme Tremblay au Soleil quelques minutes après l'annonce par communiqué, mercredi. Ma famille et mes amis pourraient vous dire que c'est un rêve que je chéris depuis plus de 15 ans de travailler dans une délégation du Québec à l'étranger.»
Son mandat au Japon qui devrait normalement durer trois ans débutera à la mi-septembre. «Il me manque beaucoup de détails parce que, comme je suis dans le Festival d'été et que je travaille 18 heures par jour, il y a beaucoup de choses qu'on n'a pas eu le temps de régler.» Elle a mis le directeur général du FEQ, Daniel Gélinas, au parfum de son départ mardi.
Ex-journaliste à Radio-Canada, Mme Tremblay a eu la piqûre pour les affaires étrangères lorsqu'elle a occupé le poste de commissaire aux relations internationales à la Ville de Québec sous l'administration L'Allier. Elle n'a pas d'attachement particulier au Japon. Il s'agit simplement de l'offre qui lui a été faite.
«J'ai toujours aimé faire du développement de projets, mettre des gens ensemble pour développer des choses, commente-t-elle. J'ai toujours eu un attrait pour ça. Je commençais à penser que je ne réaliserais pas mon rêve. Mais c'est la preuve qu'il faut s'y accrocher.»
Au cours de sa carrière, Mme Tremblay a également travaillé chez Québec international, au Palais Montcalm et à la Société du 400e avant de se joindre à l'équipe du FEQ. «Je suis vraiment excitée, confie-t-elle. C'est un beau tournant dans ma vie. J'avais besoin d'un nouveau défi. J'étais très heureuse au festival, c'est une job en or. Mais j'étais prête à relever un nouveau défi. Un défi différent. Je suis très honorée que l'on m'offre cette opportunité.»