Le chef caquiste, dont le parti a pris position en fin de semaine pour le maintien du Québec dans le Canada, a invité les anglophones à voter pour la Coalition avenir Québec.

La CAQ lance un appel aux électeurs anglophones

Le chef caquiste François Legault a lancé dimanche un appel aux électeurs anglophones.
En clôturant son congrès, M. Legault s'est adressé à eux en anglais à la fin d'un discours prononcé devant ses militants.
Le chef caquiste, dont le parti a pris position en fin de semaine pour le maintien du Québec dans le Canada, a invité les anglophones à voter pour la Coalition avenir Québec (CAQ).
M. Legault a affirmé que les libéraux prennent pour acquis les électeurs anglophones, qui doivent, selon lui, mettre fin à cette situation.
Samedi, lors du congrès, le leader parlementaire François Bonnardel avait dû rappeler aux militants que le bilinguisme était accepté dans les débats de la formation politique.
Cette intervention avait été rendue nécessaire quand un militant a été invectivé après avoir posé une question en anglais dans la salle où se tient l'événement, dans un centre de congrès.
Électricité
Dans son discours, dimanche, M. Legault a également déclaré qu'il veut faire «exploser» les exportations d'électricité, dans le cadre d'un projet économique qu'il présentera l'an prochain.
M. Legault veut mettre en place des partenariats avec l'Ontario, Terre-Neuve-et-Labrador, la Nouvelle-Angleterre et les Premières Nations.
«Mon objectif est de faire exploser les exportations d'électricité en Ontario, en Nouvelle-Angleterre, à New York, a-t-il dit. Un gouvernement de la CAQ va donc lancer un grand chantier qui va créer des milliers d'emplois payants. Je parle de lancer une baie James du XXIe siècle.»
Cette déclaration a soulevé l'enthousiasme des militants, qui ont acclamé leur chef.
M. Legault a également situé son parti dans la lignée des gouvernements nationalistes qui ont permis au Québec de se développer.
«On est les héritiers de tous les nationalistes qui se sont tenus debout», a-t-il dit.